5 conseils pour une stratégie emailing réussie

De nombreuses entreprises misent la campagne emailing dans le but d’attirer ou de fidéliser des clients. En effet, cette solution a l’atout d’être plus pratique, plus efficace et plus économique. Si vous souhaitez vous y lancer, vous devez avoir une bonne stratégie pour garantir son efficacité. Alors, par où commencer ? Voici nos 5 conseils pour une stratégie emailing réussie.

Choisir une meilleure plateforme d’envoi emailing

À l’heure de l’évolution technologique, vous n’avez plus à créer et à envoyer un à un vos emails marketing. Il existe des outils conçus pour faciliter la tâche. Ils sont nombreux et n’offrent pas les mêmes fonctionnalités. Pour que votre campagne emailing soit ainsi une réussite (qui se mesure avec le taux de délivrabilité), vous devez bien choisir la plateforme d’envoi emailing. Découvrez avec emailing.biz les meilleures plateformes routage emailing.

A lire aussi : Les bénéfices de l'automatisation des processus marketing en informatique

Alors, quels critères à prendre en compte pour choisir l’outil ? On cite les fonctionnalités, la facilité d’utilisation, le service d’accompagnement et le prix.

Établir une liste de contacts

Vous parvenez à trouver l’outil de routage emails marketing ? Alors, vous devez maintenant créer une liste de contacts. Vous pourriez vous poser la question : comment générer une liste de contacts ? Autant de possibilités s’offrent à vous. Vous pouvez, par exemple, vous servir de votre site internet. En invitant les visiteurs à s’inscrire ou à ouvrir un compte sur votre plateforme vous permet de constituer une base de données importante. Vous pouvez également miser sur les réseaux sociaux. Vous pouvez, par exemple, inciter vos abonnés à s’inscrire à votre newsletter.

A voir aussi : L'impact révolutionnaire des outils de CRM sur le marketing en ligne

Fixer des objectifs

La réussite d’une campagne emailing dépend du taux de délivrabilité. Comme tout autre type de campagne marketing, une campagne emailing nécessite également la mise en place des objectifs bien précis. Ceux-ci doivent être bien définis avant que vous procédiez à l’envoi du premier email. Pour cela, posez-vous la question : quel est l’objectif de ma campagne ? Selon la réponse, vous êtes en mesure de déterminer si l’emailing est la meilleure option pour l’atteindre. L’avantage de ce canal de communication est qu’il assure un meilleur retour sur investissement.

Planifier ses campagnes

Après avoir créé la liste des contacts et défini vos campagnes, pensez ensuite à planifier vos campagnes. Déterminez les éléments qui vont composer l’email. Parmi les éléments qui doivent y figurer, on peut citer :

  • L’objet de l’e-mail: utilisez une expression ou des mots accrocheurs pour bénéficier d’un taux d’ouverture élevé ;
  • Le nom de l’expéditeur: il convient de mentionner dans le message votre nom de marque ou au moins d’y mettre un signe permettant de vous distinguer ;
  • Le préheader, appelé également la préface, servant à résumer le contenu du message ;
  • Les call-to-action, invitant le destinataire à faire une action. Elles doivent être simples et responsives.

Créer des emails marketings engageants

Il existe d’autres conseils importants pour que la création des emails soit une réussite. Pensez à assurer la responsivité de vos emails. Autrement dit, assurez-vous qu’ils puissent être ouverts sur divers types d’appareils. Limitez également la taille de vos emails pour obtenir une meilleure délivrabilité. Enfin, avant l’envoi, il est conseillé de tester vos emails. Le but en est de vérifier les liens, les CTA et l’orthographe.

Analyser les résultats et optimiser sa stratégie

Une fois vos emails envoyés, vous devez mesurer des performances telles que le taux d’ouverture, le taux de clics et le taux de conversion. Ces données vous permettront d’évaluer l’efficacité de vos campagnes et d’identifier les éventuelles améliorations à apporter.

En analysant le taux d’ouverture, vous pourrez déterminer si l’objet de votre email est suffisamment attractif pour inciter les destinataires à ouvrir votre message. Si ce n’est pas le cas, il peut être judicieux de revoir votre formulation afin de la rendre plus percutante.

Le taux de clics quant à lui mesure l’engagement des destinataires avec votre contenu. S’il est faible, cela peut signifier que vos appels à l’action ne sont pas assez clairs ou attrayants. Dans ce cas, vous devriez envisager une reformulation ou un changement graphique pour augmenter leur impact.

Le taux de conversion est un indicateur crucial qui mesure l’action réalisée par les destinataires suite à la réception de votre email (achat de produit/service, inscription à la newsletter…). Si ce taux est bas, vous devez examiner attentivement chaque étape du processus jusqu’à la conversion pour détecter les points faibles et y remédier.

Lorsque vous avez identifié les aspects à améliorer dans vos campagnes, vous pouvez mettre en place des actions correctives pour optimiser vos résultats.

Respecter les règles de l’emailing et éviter les erreurs courantes

Pour une stratégie emailing réussie, il faut savoir que les gens consultent désormais leurs emails sur leur smartphone ou leur tablette. Il est donc primordial que votre design soit adapté aux petits écrans pour garantir une expérience utilisateur optimale.

N’oubliez pas de tester vos emails avant de les envoyer à grande échelle. Vérifiez l’affichage sur différents clients de messagerie et appareils pour vous assurer que tout est parfaitement affiché et fonctionnel.

En suivant ces règles et en évitant les erreurs courantes, votre stratégie emailing sera davantage propice au succès. Prenez le temps d’établir une relation solide avec vos abonnés grâce à des communications pertinentes.

à voir aussi