Web

Comment exploiter le no code? Outils & bonnes pratiques

De plus en plus d’entreprises se tournent aujourd’hui vers le développement et l’utilisation no code. Non seulement cette solution est appréciée par sa rapidité, mais aussi pour sa rentabilité. En fait, les avantages de cet écosystème sont multiples quand on sait comment l’exploiter. Néanmoins, son efficacité exige de la bonne méthode et des bonnes pratiques.

Les outils no code à exploiter

Il existe plusieurs outils no code qui vous permettent de réaliser votre projet rapidement et à moindre coût.

A découvrir également : Quels services propose une agence de référencement ?

L’outil le plus connu aujourd’hui, c’est Notion. Il s’agit d’un outil de gestion à multiples usages.  En effet, en plus de faciliter la gestion de vos projets, Notion peut également être utilisé comme CRM, gestion de planning, ou encore un outil d’automatisation ou de suivi de KPI. Cependant, les fonctionnalités peuvent être limitées en fonction de la version que vous aurez choisie.

À côté, Airtable est une super alternative à Notion. Cet outil de gestion vous permet de travailler de manière collaborative et de centraliser toutes vos données. De plus, il peut s’intégrer à d’autres applications.

A lire aussi : CMS ou site sur mesure : avantages et inconvénients

Sinon, vous avez aussi Webflow pour concevoir votre site internet, Bubble pour créer votre application no code, ou la nouvelle version d’Integromat, Make, comme outil d’automatisation.

Conseils pour utiliser les outils no code

Pour bien exploiter les outils no code, il est conseillé de commencer par définir clairement vos besoins. En effet, il existe plusieurs outils et plusieurs options qui peuvent être compliqués sans être adaptés à vos attentes. Dans ce cadre, optez pour les solutions qui vous permettent de personnaliser au mieux votre projet.

Par ailleurs, il est également important de veiller au niveau de sécurité de chaque outil, qu’il s’agisse de l’outil utilisé ou de la solution développée. En général, les plateformes sources ne vous permettent pas d’avoir le contrôle total sur votre application. Il faut alors se tourner vers celle qui se rapproche le plus à vos exigences.

Il est aussi recommandé de choisir un outil facile à utiliser et une solution standard si vous développez en no code. En effet, pour gagner du temps, il est préférable de simplifier chaque démarche.

Se former au no code

Si vous souhaitez vraiment bénéficier de tous les avantages du no code et d’exploiter tout son potentiel, une formation est de mise. C’est une solution facile à mettre en place que de développer une application, certes, mais avoir des connaissances dans le domaine serait un atout considérable. D’ailleurs, grâce à sa simplicité, la formation sera encore plus rapide.

De plus, vous pouvez vous auto-former pour monter en compétence en no-code. Plusieurs vidéos, tutoriels ou masterclass gratuits sont disponibles partout sur le net. En général, vous devriez avoir une bonne culture web et l’apprentissage sera moins rude.

Mais nous savons tous que les formations gratuites sont souvent incomplètes. On traite souvent les sujets partiellement. Toutefois, elles constituent toujours de bonnes bases pour démarrer. Après, si vous voulez approfondir, il convient de vous tourner vers une formation payante. Dans ce cadre, il faut comparer les offres qui pourront répondre à vos attentes.

à voir aussi

Que fait un consultant AMOA ?

L’assistant à la maîtrise d’ouvrage également connu comme AMOA assiste le maître d’ouvrage dans la mise en œuvre d’un projet. Découvrez le rôle d’un consultant ...