La technologie LiFi : pourquoi c’est l’avenir

Impossible de s’imaginer vivre dans un monde sans connectivité. Que ce soit à la maison, dans les établissements et transports publics, les crèches, les écoles, les hôpitaux…impossible de faire dans internet. On a déjà la fibre optique haut débit et le WiFi qui fonctionnent bien, pourquoi la technologie LiFi serait l’avenir ?

La connectivité sans fil et sans ondes radio

La technologie LiFi a été inventée par le professeur des Universités Paris Saclay Suat Topsu. Cette technologie utilise les ondes lumineuses et non les ondes radio pour transporter les données. Basiquement, elle utilise une lampe LED – un Access Point – connectée à un internet via un câble et un Dongle connecté à l’ordinateur ou le smartphone comme émetteur-récepteur.

A voir aussi : Que faire pour mon ordinateur s'il y a de l'orage ?

Le but ultime de la technologie LiFi ou Light Fidelity est d’exploiter le réseau d’éclairages. Comme le fait remarquer l’inventeur de la technologie LiFi Suat Topsu, il y a 14 milliards de points lumineux sur la planète et on en a dans tous les bâtiments. Les lampes LED, Dongles, modems et SDK cloud LiFi Oledcomm sont les produits basés sur la technologie LiFi que vous pouvez utiliser dès maintenant.

Lire également : Les implications sociétales des avatars virtuels et des mondes numériques

La technologie LiFi n’est pas un substitut du WiFi

Bien que la technologie LiFi soit une vraie technologie de rupture, elle n’a pas vocation à supplanter notre bien aimé WiFi. Par contre, il faut se rendre à l’évidence quant aux limites du WiFi et des technologies fonctionnant grâce aux ondes électromagnétiques en général. Il y a un vrai enjeu de santé publique derrière la technologie LiFi.

L’utilisation de la technologie LiFi va permettre de limiter notre exposition aux ondes électromagnétiques. Pour rappel, le seuil de nocivité de l’exposition du corps humain aux ondes radio est de 0,6 V/m. Avec l’arrivée du 5G et un peu plus tard du 6G, limiter notre exposition aux ondes électromagnétiques sera un impératif.

A noter que les enfants et les femmes enceintes ainsi que les personnes électrosensibles sont reconnues être les plus vulnérables vis-à-vis de la pollution électromagnétique. Toutefois, que l’on soit adulte, enceinte, sensibles ou non, il faut retenir que les ondes électromagnétiques traversent le corps humain.

La technologie LiFi propose une technologie plus sécuritaire

Entreprises, armée, crèches, hôpitaux, établissements publics et quelques particuliers – des early adopters – utilisent déjà cette technologie pour le transit et la protection de leurs données. La sécurité des données et l’économie d’énergie figurent effectivement parmi les atouts les plus intéressants de cette technologie inévitable dans un futur proche.

Le plus grand souci des internautes et des utilisateurs concerne surtout le débit de la connexion qu’on peut avoir avec la technologie LiFi. Eh bien ! Bien qu’il s’agisse encore de performances en laboratoire, sachez que le record de vitesse de connexion bidirectionnelle est enregistré à 224 Gigabits/seconde de données. Selon les spécialistes, il est tout bonnement impossible d’atteindre une telle vitesse avec le Wi-Fi.

Pour ce qui est de la protection des données, le LiFi peut également se targuer d’un meilleur niveau de sécurité. Pour faire court, un Access Point – une lampe LED Oledcomm embarquant la technologie en l’occurrence – communique avec un seul appareil dans une zone délimitée. En somme, il est impossible d’intercepter le signal lumineux à moins d’être très à proximité. En tout cas, des technologies de cryptage sont également en cours de développement.

à voir aussi