Quel langage de programmation pour mon robot ?

La programmation est un langage complexe qui se cache derrière le fonctionnement des objets et outils numériques. Mais avec l’évolution fulgurante du digital, il est devenu plus judicieux de comprendre bien assez tôt et de façon ludique ce langage. Cela est désormais possible avec le robot programmable dont l’apprentissage est devenu un cours à part entière dans l’enseignement de la génération actuelle. En quoi cet apprentissage consiste-t-il ? Quels avantages les enfants peuvent-ils en tirer ? Et quel type de robot utiliser ? Voici les réponses.

Qu’est-ce qu’un robot programmation ?

Un robot est par définition une machine capable de reproduire certaines activités humaines grâce à un programme préétabli dans ce qui lui sert de cerveau. Avec le robot programmation, on retrouve une boîte robotique avec des briques à assembler pour donner une forme précise comme par exemple celle d’un humain ou d’un animal. Il est à noter que la construction du robot est seulement une étape. Le plus important est de réussir à le programmer. Après cet assemblage vient la programmation qui se fait via un logiciel spécialisé : Scratch.

Contrairement à la programmation des informaticiens de métier, Scratch met à la disposition des enfants des outils simples à utiliser. Pour les débutants, il y a les icônes. Pour le niveau intermédiaire, on passe aux blocs à assembler sur une ligne de programmation. Enfin lorsque l’élève s’est bien familiarisé, il peut aller plus loin en approfondissant avec le langage C. Scratch est alors associé à une carte programmable nommée Arduino.

Quel langage de programmation pour mon robot ?

Quel robot programmation utiliser en classe ?

Comme il s’agit d’un apprentissage à différents niveaux, l’enfant dispose d’une boîte robotique qui évolue avec son avancement dans le domaine. Outre Scratch, il existe d’autres outils comme Python, Tickle sur iOS, Minecraft et Micro:bit pour apprendre à programmer. Si Scratch permet de s’initier à la construction et à la programmation de robot, les autres outils comme Python, pouvant être associé aussi avec Arduino, offrent un champ bien plus large en matière d’exploitation du robot. Petit à petit, l’élève découvrira des zones de plus en plus difficiles.

En ce qui concerne les boîtes robotiques, il y a par exemple les robots élémentaires et les robots avancés pour les niveaux difficiles. On peut aussi s’adresser à l’école Algora pour découvrir le milieu du robot programmation et suivre une formation étape par étape. Mise en place sur 3 ans, la formation dans les écoles Algora permet à l’élève d’apprendre à lire, coder et à programmer de façon ludique et amusante.

Dans tous les cas, un robot programmation est le meilleur moyen pour que l’enfant comprenne le fonctionnement réel des outils qu’il est amené à côtoyer tous les jours et même à utiliser. Il n’est pas obligé de devenir un informaticien pour avoir besoin des connaissances en programmation. Il s’agit d’un apprentissage utile dans tous les secteurs et surtout amusant pour son âge. Ses capacités se verront aussi développer comme l’esprit logique, la pensée critique, l’autonomie, la créativité et la culture.

Auteur de l’article : Fred