Quelle imprimante 3D choisir ?

L’imprimante 3D est exclusivement utilisée pour fabriquer des objets solides à trois dimensions. Elle est très pratique et ne nécessite aucune manœuvre humaine avant d’assurer son rôle. Dans son fonctionnement, elle part d’un modèle enregistré préalablement dans un fichier numérique. Pour de meilleures performances, il faut savoir choisir son imprimante 3D. Voici comment procéder.

Les avantages et inconvénients d’une imprimante 3D

Pour faire un bon choix d’imprimante 3D, il est toujours mieux de s’informer sur les avantages et les inconvénients de l’appareil. Le fonctionnement de ce joyau est automatique. Il suffit de lui dessiner le modèle d’objet à produire et elle vous sortira l’objet en format 3D si ce dernier est accessible. L’imprimante 3D présente ainsi de nombreux avantages comparativement à celle 2D classique.

A lire aussi : Comment réussir son netlinking ?

En effet, cet appareil vous permet de réussir la réalisation ainsi que la personnalisation des pièces les plus complexes avec une fiabilité extraordinaire. Il vous assure plus de précisions dans vos travaux et s’adapte parfaitement pour un meilleur résultat. En matière de consommation énergétique, elle est moins exigeante et économique.

Les étapes de conception de vos objets sont considérablement réduites et dépourvues d’une quelconque phase d’outillage. Cette imprimante est l’idéale pour toute activité industrielle.

A voir aussi : Comment développer la créativité des tout-petits ? 

Où peut-on utiliser une imprimante 3D ?

Pour un choix parfait, il est nécessaire de se demander si l’usage de cet appareil vous sera utile dans votre secteur. L’imprimante 3D très rentable et moins chère est très demandée sur le marché en raison de son utilité dans plusieurs secteurs. Même la NASA se sert des imprimantes 3D pour réaliser rapidement des pièces lors de la préparation de certaines missions cruciales.

Le plus important est de comprendre qu’elle est aujourd’hui recherchée dans l’alimentation, la musique, l’industrie, la robotique, l’aéronautique, l’astronomie, l’automobile, l’énergie ou encore la construction immobilière. Même le corps militaire l’utilise pour la constitution de certaines pièces.

Identifier le type d’imprimante adéquate à vos travaux

Presque tout le monde ignore qu’il y a plusieurs types d’imprimantes. Et pourtant, ces appareils ne supportent pas les mêmes matières et ne sont pas dotés du même processus de conception. Il existe des imprimantes 3D utilisant le plastique, la poudre d’alumine ou de polyamine, la résine liquide, les résines, etc. Choisissez votre imprimante 3D en fonction du matériau qu’elle utilise et qui vous sera bénéfique.

Tenez aussi compte de la marque du fabricant dans votre choix. Certaines marques privilégient l’excellence, la fiabilité. Optez pour les marques qui font preuve de sérénité. Les autres critères à prendre en compte sont la vitesse d’impression, la résolution, le niveau sonore, sa compatibilité avec vos logiciels, le volume et la taille d’impression. Il est impératif de vérifier s’il y a compatibilité entre application de modélisation ou logiciel d’impression 3D.

L’imprimante 3D en aluminium Comgrow Creality Ender 3

Parmi les différents types d’imprimantes 3D, la Comgrow Creality Ender 3 utilise la technologie FDM : c’est-à-dire qu’elle use des filaments chauffés pour la conception de votre produit. L’extrudeuse a connu une amélioration par rapport à d’autres modèles. Sa buse a un diamètre de 0,4 mm et ses couches sont épaisses de 0,1 à 0,4 mm.

à voir aussi